Dos Maderas

Le Dos Madeira est un rhum fabuleux qui combine le meilleur de deux méthodes de vieillissement situées chacune aux antipodes du globe. En effet, à travers ce spiritueux vous allez rencontrer deux cultures, d’une part le patrimoine rhumier de la Barbade et du Guyana dans les Caraïbes et d’autre part la riche tradition du xérès de Jérez, en Espagne, et plus particulièrement celle de la bodega historique de Williams & Humbert, une maison qui a participé à la création de l’Appellation d’Origine Jerez-Xérès-Brandy, elle est de nos jours, une des caves les plus reconnue comme étant l’une des caves productrices les plus prestigieuses au monde. L’objectif de Dos Madeira est de produire un rhum d’une qualité exceptionnelle en respectant cette histoire incroyable, quelque chose de différent. 

Vieillissement du rhum selon le système Criadera & Solera

Le processus de vieillissement de Dos Maderas est le même que celui qui transforme le xérès et le brandy а Jerez en Espagne depuis des siécles, processus originaire de cette région. Dans ce système traditionnel Criadera & Solera, le vin ou le spiritueux est progressivement mélangé au fur et а mesure qu’il vieillit, ce qui apporte une complexité et une harmonie incomparables. La méthode utilise une structure composée de rangées de fûts, les mêmes fûts exceptionnels utilisés par Williams & Humbert pour faire vieillir leurs sherries. Dos Maderas est vieilli dans des fûts qui ont été utilisés pour faire vieillir le sherry Palo Cortado ou Pedro Ximénez, et qui ont près de 100 ans. Le fût qui a auparavant abrité du xérès a la particularité d’avoir un impact significatif sur le rhum fini. Si cette méthode de vieillissement Criadera & Solera est cruciale pour le caractère final des Dos Maderas, il existe une multitude d’autres facteurs propres а son vieillissement en Espagne qui en font des rhums remarquables. Le climat de la région et le microclimat de la bodega jouent un rôle important, tout comme le climat des Caraïbes qui a un impact significatif. L’architecture unique de la bodega de Williams & Humbert y contribue et fait de Dos Maderas le produit phare de ce lieu. Une autre considération climatique est l’ensemble des vents dominants qui soufflent sur la Méditerranée occidentale. L’impact final sur la saveur de Dos Maderas intervient juste avant la mise en bouteille, lorsque le maître assembleur Paola Medina décide quand les rhums sont prêts, les fûts sont vidés en partant de la base puis sont mélangés de manière experte.

Dans cette structure, les rhums les plus matures se trouvent а Solera dans le rayon le plus bas, et c’est de ces fûts que le rhum est extrait pour être mis en bouteille. Ces fûts sont ensuite réapprovisionnés par la rangée de fûts qui les précède, et ces derniers а leur tour par la rangée précédente. Un mélange de rhums des Caraïbes de cinq ans d’âge provenant du Guyana et de la Barbade est utilisé pour remplir la rangée supérieure. Les fûts Solera de la rangée inférieure ne sont jamais entièrement vidés. Cela signifie que chaque bouteille de Dos Maderas contient une petite quantité de rhum provenant du tout premier lot.

Maître assembleur, Paola Medina

Le maitre assembleur de Dos Maderas Paola Medina, a une formation de viticulteur, mais son parcours dans les boissons alcoolisées n’a pas commencé dans l’entreprise familiale Williams & Humbert. Après avoir obtenu une maitrise en oenologie, elle a commencé а travailler dans le domaine viticole dans la région de La Mancha, en Espagne. А la même époque elle acquiert de l’expérience en travaillant dans des bars а vin et s’intéresse а la décoration d’intérieur avant de finalement se tourner vers l’entreprise familiale. La famille a contacté Paola en 2010, lui offrant l’opportunité de travailler а Williams & Humbert. Passer d’une petite cave produisant du vin rouge а une cave historique а Jerez un grand changement, tout comme l’apprentissage des différents produits fabriqués а la bodega. Le travail de Paola en tant que viticultrice innovante et sa contribution au monde du vin en général ont été bien relayés par la presse internationale en la décrivant comme la Révolution du Xérès, alliant une jeunesse énergique, un profond respect du patrimoine du Xérès et un savoir-faire et un création étonnants.