Rhum JM

Nichée au pied de la montagne Pelée dans un écrin luxuriant du Macouba à l’extrême-nord de la Martinique, la Distillerie J.M est reconnaissable à ses toits rouges. Née de la rencontre entre les hommes, les femmes et cette nature unique, la distillerie prospère au milieu d’un terroir hors du commun. Indépendante et en totale autonomie depuis près de deux siècles, J.M est une distillerie modèle : joyau d’intelligence et d’harmonie avec la nature. Considérées par la presse et les connaisseurs comme le meilleur rhum vieux du monde, les créations J.M ont une saveur unique. Leur qualité supérieure est le fruit de savoir-faire éprouvé depuis plusieurs générations et d’une volonté tenace de préserver les méthodes d’exploitation et de production artisanales. La richesse sauvage de ce terroir préservé, sa nature généreuse, son riche sol volcanique, son climat contrasté, son eau pure naturellement filtrée et sa canne à sucre ultra-fraîche donnent tout son caractère à ce AOC Rhum Agricole Martinique.

L'atelier des Rhums JM


L’Atelier des Rhums naît d’un travail des fûts inédit orchestré par notre maître de Chai, Karine Lassalle, Maître de Chais des Rhums J.M gardienne de tous les fûts de la distillerie de Fonds Préville. Elle est celle qui veille à leur organisation au quotidien et s’assure du développement et de la qualité des rhums. Elle succède à Nazaire Canatous qui lui a transmis les clefs du Savoir-Faire ancestral des Rhums J.M. En explorant les multiples possibilités offertes par différents jus, techniques de chauffe, types de bois et capacités de fût, trois assemblages aux profils aromatiques exceptionnels et singuliers se sont distingués pour former l’« Atelier des Rhums ». 

Le Rhum JM ambré, Jardin fruité : Jardin Fruité est un rhum élevé sous bois 24 mois en fûts de chêne français et américains. La chauffe des fûts est variée pour donner une texture gourmande et ronde. Un rhum aux notes de fruits exotiques et de fruits flambés. Le Rhum JM ambré, Fumée volcanique :  Fumée Volcanique est un rhum élevé sous bois 12 à 14 mois en fûts de chêne (ex fût ayant appartenu à du Bourbon). Les fûts bénéficient d’un brûlage extrême au sein de la tonnellerie J.M, ce qui confère au rhum un profil aromatique intense. Un rhum puissant et intense à l’image d’une éruption volcanique. Le Rhum JM vieux, épices créoles : Ce rhum vieux de 3 ans d’âge a vieilli dans des fûts de chêne français et américains aux capacités et chauffes différentes. Seul le minutieux travail de toastage des fûts permet de développer un profil aromatique intensément épicé. Le rhum vieux le plus épicé des Antilles françaises.


Les saveurs du rhum JM


Certains rhums sont plus aguicheurs, qui vous séduisent puis vous déçoivent quelques minutes après. D’autres sont plus fins, plus réservés et se révèlent plus encore après quelques instants, dévoilant leur richesse aromatique, leur ampleur et leur longueur en bouche. Les vieux rhums J.M sont de ceux-là. Dans les sept rhums de la collection, à goûter au comptoir de dégustation du magasin, on retrouve le plus souvent en bouche les notes olfactives caractéristiques que l’on a pu découvrir dans l’atelier olfactif. Mais l’équilibre est parfois différent : dans le rhum blanc, le citron vert est beaucoup plus présent en bouche, dans le rhum élevé sous bois, le bois passe un peu devant la vanille, dans le vieux rhum 10 ans millésimé, le bouquet d’épices s’exprime plus encore en bouche. De nouvelles notes peuvent aussi apparaître, comme une surprenante liqueur de mandarine et d’orange dans ce même rhum. Aux sept facettes, déjà complexes, s’ajoutent des dizaines d’autres notes: la mélodie se transforme en symphonie dans les rhums très vieux. Aiguiser son odorat permet d’affûter ensuite son goût, pour découvrir les notes parfois masquées la force de l’alcool. 

On y retrouve tous les fruits des marchés : Aux notes d’agrumes, de fruits tropicaux frais ou flambés, bananes et ananas, lait de coco et mangue, tamarin et goyave s’ajoutent des notes de confitures de prunes, d’abricot ou d’orange, de fruits secs : dattes, pruneaux, amandes. On y reconnaît toutes les épices: bois d’inde, poivres, muscade, cannelle, girofle, piment et la vanille omniprésente, onctueuse et incroyablement parfumée. S’y révèlent aussi le café torréfié et le cacao légèrement amer, tous deux d’une importance longtemps primordiale dans l’économie de la Martinique, tout comme le tabac dont certains rhums très vieux évoquent la fumée envoûtante. On y retrouve aussi les douceurs martiniquaises : la glace rhum raisin, les tablettes coco quelle surprenante palette de saveurs nées seulement de la canne et de l’eau et d’un travail passionné.