Santa Teresa

La distillerie Santa Teresa a été fondée en 1796 dans la vallée montagneuse d'Aragua au Vénézuela. Cette exploitation a résisté aux guerres, aux révolutions, aux invasions et même aux dictateurs. Il y a toujours eu de la canne à sucre et depuis 1830, il y a toujours eu du rhum. L'Hacienda Santa Teresa représente la réussite, peu importe les épreuves que la vie vous réserve. C’est sans aucun doute une distillerie familiale de rhum depuis la fondation en 1796. Cette distillerie a été offerte au comte Tavor y Blanco par le roi d'Espagne dont il donna le nom de sa fille à l'Hacienda. Puis c’est en 1830, un jeune marchand allemand, Gustav Julius Vollmer, arriva au Venezuela, rencontra une femme révolutionnaire nommée Panchita Rivas et les deux se marièrent finalement en 1830. La famille Vollmer est née dans cette exploitation et leurs descendants dirigent aujourd'hui Santa Teresa. Un rhum fabriqué selon la méthode Solera. Transmis de Maestro en Maestro, grâce à la méthode soléra toutes les bouteilles de Santa Teresa 1796 contiennent du jus provenant du tout premier tonneau de 1796, le fût originel, qui n'a jamais été vidé. En effet, chaque fois qu'une bouteille est tirée, le fût est rempli d'un rhum légèrement plus jeune. Et cela se répète sur chaque bouteille de Santa Teresa 1796.